Partager

L'affaire du meurtre de Danny Latimer n'est pas finie ! Même si la saison 1 proposait une conclusion satisfaisante à l'enquête menée par Alex Hardy et Ellie Miller. Place à la dimension judiciaire avec le procès où les blessures des habitants de Broadchurch seront rouvertes.

Broadchurch saison 2

Ce n'était pas évident de réaliser une saison 2 sachant que l'on sait qui est le coupable et qu'il est derrière les barreaux. Chris Chibnall, créateur de la série, réussit un pari risqué avec un superbe retournement de situation habilement réalisé ! Invraisemblable peut-être . Et pourtant, possible ? Tout est une question de défense : la réalité peut être travaillée et voici la preuve !

Spoilers en vue !

5 bonnes raisons de poursuivre l'enquête sur le meurtre de Danny Latimer !

1. Après l'enquête, le procès

Pendant 8 épisodes intenses la saison 1 s'est concentrée sur la recherche du coupable dans la mort tragique du jeune Danny Latimer. Comment le disent les anglais, il s'agissait d'un "whodunnit" que l'on peut traduire en français "qui a fait ça". La réponse est donnée en fin de saison et l'impact de la révélation est dévastateur pour les habitants de Broadchurch, en particulier, sur la détective Ellie Miller dont Joe est l'époux. Les blessures sont rouvertes lors du procès car une fois le coupable identifié, comme tout citoyen, il mérite un jugement. La saison 2 prend alors une dimension judiciaire et l’innocence de Joe est à prouver.

2. Retournement de situation !

Joe surprend l'assistance en plaidant non coupable. Pourtant, toutes les preuves sont contre lui. C'est alors qu'entre en scènes Sharon Bishop, avocate qui prend la défense de Joe. Avec des jeux de mots et autres artifices, l'avocate parvient à faire douter l'assistance et le téléspectateur et si l'enquête avait été bâclée ? Les plaidoyers sont convaincants et subtilement menés laissant penser que l'on peut tout faire dire à une preuve même accablante soit elle.

3. Tous les personnages questionnés de nouveau

Même procédé que dans la saison 1, chaque épisode interroge un habitant de Broadchurch. Ils passent pratiquement tous à la barre et doivent se justifier, se rappeler de faits lointains et se remémorer l'épreuve douloureuse de l'enquête. Certaines accusations rappellent celles de l'enquête. L'avocate Bishop parvient à en déstabiliser certains même les plus jeunes. Pas de pitié, pas de sentiments ! Les paroles sont confuses et peuvent laisser échapper le doute. Un doute qui sert à chaque fois à renforcer la possibilité de l'innocence de Joe Miller.

4. La souffrance des Latimer intacte

Vivre le procès, c'est un déchirement pour la famille Latimer. A peine cicatrisé voire pas du tout, les trois membres de la famille Beth, Mark et Chloe doivent revivre l'enquête et la souffrance qui l'accompagne. D'autant plus que le choix de Joe de plaider "non coupable" est un véritable affront. N'a-t-il pas la moindre compassion pour ses anciens amis ou même son épouse ? Jodie Whittaker dans le rôle de Beth est tout aussi touchante que dans la saison 1. Ces cris de douleurs, sa ravage envers Ellie, tous ces instants sont déchirants. Même si la naissance de Lizzie, la petite dernière, apporte un peu de douceur avec une réalisation émouvante, le bébé ne remplace pas évidemment la perte de Danny. Lors du procès, la relation de Mark et Beth connaît des hauts et des bas au fil des révélations. Un couple éprouvé jusqu'au bout.

5. Une autre enquête en parallèle

La saison 2 ne s'appuie pas uniquement sur le procès de Joe Miller. Alex Hardy et Ellie Miller continuent leurs enquêtes. Découverte de la sombre histoire de Claire et Lee, un couple tumultueux et impliqué dans une affaire de meurtre où deux jeunes filles cousines sont assassinées. Claire s'installe à Broadchurch pour demander de l'aide à Hardy. L'affaire dite de Sandbrook a été mentionnée à plusieurs reprises dans la saison 1 et elle a un lien avec le passé de notre détective. L'enquête de Sandbrook est bien moins captivante que celle de Broadchurch mais elle a le mérite de ne pas tomber comme une cheveu sur la soupe car dans la saison 1, cette affaire avait été évoquée et intriguée. La saison 2 donne les réponses de ce mystère ce qui permet de souffler un peu et sortir brièvement de l' atmosphère oppressante du procès de Danny. Un bon point !

Bien sûr, si l'on compare la saison 2 à la 1, il est évident que la 1 apparaît supérieure. Cependant, Chris Chibnall s'en sort plus que bien dans cette saison 2. Tout le monde se demandait comment faire une saison 2 après un meurtre résolu ? D'autres séries se sont essayées à l'exercice sans succès. La suite avec le procès et le fait que Joe plaide non coupable était la bonne idée et ça fonctionne car Broadchurch revient pour une saison 3 !

Diffusion sur France 2 à partir du 6 avril 2015 !

TAGS : Broadchurchsaison 2ITVFrance 2

Il y a 1 commentaires

  1. Pingback: The Night Manager : un jeu d'espion à la sortie de l'hôtel - Lubie en Série

Votre avis ici

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *