How To Get Away With Murder saison 3 : justice pour l’enfant perdu

How To Get Away With Murder a toujours du punch mais j'ai trouvé cette saison 3 compliquée à suivre. Dans How to Get Away With Murder, on a jamais le temps de s'ennuyer et tant mieux car c'est ce qui fait le charme de la série mais je me suis demandée si parfois, ça allait un peu trop vite à tel point que l'intrigue en devient confuse. C'est le jeu dans How To Get Away With Murder, l'affaire de meurtre n'est jamais simple et tous les moyens juridiques sont bons pour obtenir la vérité ou la dissimuler. Cette saison 3 s'attaque à l'affect du téléspectateur car celui qui est assassiné n'est pas un sombre inconnu ou l'obscur époux de l'héroïne de la série. Non, c'est Wes Gibbins ! Ce charmant Wes. Sérieusement, qui n'aime pas Wes ? Ce personnage est génial et Alfred Enoch l'a rendu si attachant dans son interprétation (et pour l'avoir rencontré ma peine est encore plus grande). J'avoue si j'avais parié sur l'élimination d'un des membres du gang, j'aurais parié sur Laurel ou Asher même si ce dernier m'aurait aussi fait de la peine car il est super drôle et atta-chiant. Après, si on y réfléchit, il y a une certaine logique dans le choix de Wes et la dernière scène de l'épisode 15 de la saison 3 l'explique. Cette scène magnifique avec une Viola Davis (qui n'a jamais autant mérité ses récompenses TV & ciné) qui pleure ce fils, celui qu'elle aurait dû avoir et qu'elle a vu en la personne de Wes. Elle fait un parallèle entre Wes et son fils mort-né en aucun cas, elle est la mère de Wes Gibbins dont les parents sont Rose Edmond et Charles Mahoney et non Wallace (père de Charles), celui que Wes aurait tué pensant que…

How To Get Away With Murder selon Jack Falahee

Playboy ou petit copain idéal ? Jack Falahee est venu montrer ses charmes sur le tapis rouge du 56ème Festival de télévision de Monte-Carlo. En table ronde, l'acteur a parlé plus en détails de son personnage Connor Walsh dans la série How To Get With Murder. Quelques mots sur la saison 2 Que pouvez-vous nous dire sur la saison 2 de How to Get With Murder ? Jack Falahee : "La saison 1 a assuré du bon boulot en installant les personnages et le monde dans lequel on se trouve : les cours de droit, les affaires. ça me paraît réel même si c'est très dramatisé. La saison 2 va plus en profondeur et par conséquent, des alliances se forment. Les gens doivent se regrouper et travailler ensemble et d'autres personnes sont écartées. Croyez-le ou non, mais ça devient encore plus chaotique et fou". plus loin dans la saison 2... Dans la saison 2, on voit un trio se former avec Asher qui s'incruste chez Oliver et Connor : qu'avez-vous pensé de cette dynamique entre ces trois personnages ? Jack Falahee : "J'adore ces scènes. Matt (McGorry) et Conrad (Ricamora alias Olivier) sont géniaux dans le travail. Amener Asher dans le cocon, cela apporte de la simplicité et de la légèreté que l'on n'a pas vraiment dans la série donc j'espère qu'il y en aura davantage dans la saison 3". Dans la saison 2, les personnages franchissent la barrière du côté obscur ? Jack Falahee : "Dans la saison 2, les gens sont compromis moralement et c'est problématique. Je pense que la saison 3 sera centrée sur l'exploration des conséquences de ces personnages penchant du côté obscur". Qui est Connor Walsh ? Comment voyez-vous l'évolution de Connor dans la série car au départ, il était davantage de le rôle du…

How To Get Away With Murder : les répliques choc de la saison 2 !

Pour apprendre à éviter d'être pris pour meurtre, les leçons continuent en saison 2 avec Miss Keating dans How To Get Away With Muder. Voici les enseignements à retenir à travers des répliques choc ! ÉPISODE 1 - It's Time To Move On Annalise : Statistically, if you are going to be murdered, your killer will be someone you know : an acquaitance, a friend, a family member, your lover. Annalise : Statistiquement, si vous allez être assassiné, votre assassin sera quelqu'un que vous connaissez : une connaissance, un ami, un membre de votre famille, votre amant. ÉPISODE 2 - She's dying Frank : And now you want to kiss me... slow, deep. My tongue moving down your neck, chest, stomach, all the way 'till under your skirt. My fingers sliding inside your panties. Too bad, that's not happening tonight. If you are interested in me, get to know me. Otherwise, this is closed for business. Frank : Et maintenant, tu veux m'embrasser... Doucement, langoureusement. Ma langue se faufilant sur ton cou, ta poitrine, ton estomac, jusqu'en dessous de ta jupe. Mes doigts se glissant dans ta culotte. Dommage, ça ne se passera pas ce soir. Si tu es intéressé par moi, apprends à me connaître. Sinon, ce business est fermé. EPISODE 3 - It's Called the Octopus Annalise : How do you sleep at night? Alone. On very comfortable sheets. I like expensive bottles of vodka. Comment je dors la nuit ? Seule. Dans des draps très confortables. J'apprécie les bouteilles de vodka chères. ÉPISODE 4 - Skanks Get Shanked Annalise : I told you to use yours boobs not your heart. Je vous ai dit d'utiliser vos seins et non votre cœur. ÉPISODE 5 - Meet Bonnie Annalise : I caught Wes and Nate together last night. Frank :…

Rencontre avec Matt McGorry – How To Get Away With Murder

Les adeptes de la série Orange is The New Black connaissent déjà Matt McGorry, dans le rôle de John Bennett, surveillant pénitentiaire dans la prison de Litchfield ayant une relation amoureuse avec une détenue. Maintenant, découvrez l'acteur dans le rôle de Asher Millstone dans How To Get Away With Murder. Loin d'être timide comme John Bennett, Asher est bien plus extraverti. Rencontre avec Matt McGorry autour d'une table ronde lors du 55ème festival de télévision de Monte-Carlo, il parle de ses deux rôles emblématiques. SPOILERS si vous n'avez pas vu la série ! [caption id="attachment_10413" align="aligncenter" width="407"] @slpcannes-photos[/caption] How To Get With Murder Comment avez-vous réagi quand votre personnage sur le script est appelé "tête de con" ("douche-face" en anglais) ? Matt McGorry : "J'ai vu ça avant d'accepter le rôle. Mon agent m'a envoyé le script et je lui ai demandé est-ce que tu veux vraiment que je joue un rôle appelé 'tête de con' ? Elle m'a dit juste regarde le script et c'est très fun et marrant, tu peux vraiment faire quelque chose de spécial avec. Non seulement, il est appelé 'tête de con' mais le personnage devait apparaître uniquement dans la moitié des épisodes. Pour moi, il apparaissait comme le gars qui n'a qu'un seul tour dans son sac et qui n'apportera pas de réelle contribution à l'histoire. J'ai été inquiet qu'il soit un personnage à une seule dimension. Mais, j'ai lu le script, j'ai auditionné pour le rôle, je me suis bien marré en le faisant et ma manager avait raison c'était très fun pour moi d'y aller. J'ai une expérience dans la comédie mais je n'ai pas eu l'occasion de m'en servir à la télévision. J'ai discuté avec Peter Nowalk, le shworunner de la série, m'ayant vu auditionné pour le rôle et en ayant vu…

Rencontre avec Alfred Enoch – How To Get Away With Murder

How To Get Away With Muder est un bijoux produit par Shonda Rhimes (Grey's Anatomy, Scandal)  et créé par Peter Nowalk. Rebaptisé tout simplement "Murder", la série arrive en France le 30 juin à 20h50 sur M6. Lors du 55ème festival de télévision de Monte-Carlo, Alfred Enoch assurait la promotion de la série. Rencontre avec un acteur aux grandes jambes comme il s'amuse à le souligner autour d'une table ronde, qui défend avec passion son personnage Wes Gibbins. SPOILERS si vous n'avez pas vu le pilote de la série [caption id="attachment_10404" align="aligncenter" width="338"] @slpcannes-photos[/caption] Wes est-il le protégé d'Annalise ? Comment se passe le travail avec Viola Davis (alias Annalise Keating) ? Alfred Enoch : "Je pense qu'il y a une partie de ça dans leur relation. Mais, cela s'applique à l'ensemble des personnages, elle prend tous les jeunes personnages dans sa société. Ce qui est intéressant dans leur relation, ils sont rassemblés et ils se comprennent à cause des événements. Il est mémorable pour elle au départ car il n'était pas préparé à la situation. Puis, il rentre dans une pièce et découvre qu'elle a une relation extra-conjugale. Ainsi, elle a un secret et elle a besoin qu'il le garde. Cela rend les choses instables entre mais aussi ils ont un lien. Elle a peut-être besoin de le garder près d'elle. Lui est surpris de faire partie de ce groupe au départ. Je pense que Wes trouve son activité et ses méthodes contestables. Il pose des questions alors que d'autres personnages acceptent sans broncher. Peut-être le fait qu'il conteste est un élément du potentiel qu'elle voit en lui. Peut-être que c'est la marque d'un bon étudiant. Ce n'est pas tout d'apprendre, il faut s'interroger sur la pertinence et voir les choses dans un contexte plus large. Wes le fait.…

[Pilote] How To Get Away With Murder

Une nouvelle leçon avec Viola Davis ! Synopsis : Un groupe d'étudiants en droit ambitieux et leur professeur, avocat de défense, Annalise Keating, sont impliqués dans une affaire de meurtre qui promet de changer le cours de leur vie. Pourquoi regarder How To Get Away With Murder ? Shonda Rhimes est productrice de la série histoire du droit, histoire de meurtre scandales et autres secrets Avis : How To Get Away With Murder réunit tous les ingrédients qui font le succès des séries de Shonda Rhimes : un cast prolifique, des mystères, des liaisons dangereuses et une héroïne qui en met plein la vue. Et là, rien à dire Viola Davis assure dans son rôle comme s'il était fait sur mesure pour elle et propose une performance remarquable. Cependant, le pilote est confus : les personnages sont énumérés mais pas présentés et l'intrigue s'appuie sur trop de mystères allant dans tous les sens. Mais, ce qui est étonnant c'est le peu de présence à l'écran accordée à l'héroïne, Annalise Keating et pourtant, elle fait l'intérêt du show. Certes, les étudiants sont sympathiques, et en particulier, Wes Gibbins (Alfred Enoch) mais leur histoire de meurtre comparée au mystère qui entoure le personnage de Viola Davis paraît bien moins captivant. L'objectif de ce meurtre est sûrement d'inciter le téléspectateur à revenir chaque semaine pour en savoir plus. Alors, que la série devrait donner plus de crédit à son héroïne bien plus passionnante. How To Get Away With Murder n'est pas parfaite, mais on s'ennuie pas non plus. Néanmoins, l'effet addictif que peut procurer Scandal ou Grey's Anatomy (surtout au début) est moins évident. Pilote mitigé Classification des pilotes ici Citations Annalise Keating a dit : I don't know what terrible things you've done in your life up to this point. But clearly…