Private Practice ferme ses portes.

private practice fin

Ayant toujours apprécié Addison Forbes Montgomery (ex-Shepherd) depuis son entrée fracassante dans Grey's Anatomy, c'est avec un pincement au coeur, que je me suis résignée à lui dire au revoir. Ce final de Private Practice n'est pas palpitant, il est sans surprises mais il a le mérite de donner à chaque personnage une fin correcte (quoique triste pour certains).

Revenons en détail sur le sort des personnages :

Addison trouve son "happy ending" avec Jake et concrétise son bonheur avec un mariage. Une cérémonie expédiée et sans émotions car il faut dire qu'il manquait des invités. J'avais espéré jusqu'au bout voir des têtes familières de Grey's Anatomy. Ce qui m'a touché c'est le monologue d'Addison en début d'épisode qui s'avère être à la fin un discours adressé à sa meilleure amie: Naomi. J'ai beaucoup aimé le passage où elle évoque son premier amour avec tendresse : Derek (et je regrette son absence par la même occasion). Par ailleurs, j'avais osé espéré un rebondissement entre Sam et Addison et qu'elle se marie avec ce dernier mais je rêvais beaucoup trop. J'ai toujours pensé qu'Addison aurait dû finir avec le charismatique Sam (comment resister à Taye Diggs;) et non Jake qui est trop lisse à mon goût. Ce dernier qui n'était pas convaincant avec son conflit avec sa fille: Angela. Cette storyline était inintéressante.

Le couple Sam et Naomi qui se reforme, c'était un peu facile selon moi. Dès qu'on a appris qu'Audra McDonald était de retour et que Jake et Addison c'était scéllé pour de bon (ce que l'on sait depuis le début de la saison), il n'y avait aucun doute sur le rapprochement des deux ex-amants. ça était rapide : ils couchent ensemble, elle tombe enceinte, il expédie sa petite amie Stephanie (comme une veille chaussette) et ils se re-aiment. Sam, l'homme qui ne veut plus d'enfants, cède extrêmment facilement sur ce coup-là. Je rappelle que pendant plusieurs épisodes, il a été insupportable sur le sujet.

Amelia et James finissent ensemble pour toujours. Quant à Charlotte et Cooper leur dispute sur la nounou n'était pas excitante. L'important, c'était de savoir qu'ils allaient vivre heureux avec 4 enfants dont des triplettes. De toute façon, leur sort était scellé dès l'épisode précédent.

Sheldon tout comme Violet a un "happy ending" en demi-teinte. J'ai toujours trouvé que Sheldon était un personnage génial mais mal exploité et la fin qu'il lui a été attribuée est plutôt triste. En effet, savoir que l'amour de sa vie, Miranda, n'a plus que quelques jours à vivre n'est pas très réjouissant.

Quant à Violet, à défaut de trouver le prince charmant, elle porte les symboles de la série. L'histoire d'Holly (Sarah Ramos – Parenthood), sa patiente qui n'arrive à se résoudre à tourner la page au bout de six ans de thérapie est une belle métaphore pour dire au revoir au programme. Holly, c'est nous, les téléspectateurs, nous aussi devont laisser Private Practice et partir vers de nouvelles aventures. Enfin, Violet finit son livre et révèle le fameux titre "Private Practice". Bien sûr, cette scène était un beau moment pour clore la série qui s'achève sur un ascenseur qui se referme rappelant ainsi le pilote et les nombreuses conversations d'Addison dans cet espace clos.

Private Practice est une belle série qui s'appuie sur un personnage principal envoûtant (merci Kate Walsh) et une bande de copains aux caractères bien trempés. Shonda Rhimes a parié sur le bon cheval et la série est un spin-off réussi ! J'ai de bons souvenirs en me la remémorant. Pour moi, la storyline la plus forte et poignante est celle du viol de Charlotte pendant la saison 4. Ce final est satisfaisant mais pas parfait après tout Addison le dit elle-même "perfect" isn't in your vocabulary" ("Le mot "parfait" n'est plus dans ton vocabulaire").

Maintenant, croisons les doigts pour qu'Addison et son mari, Jake, viennent poser leurs valises au Seattle Grace Hospital car je crois qu'il leur manque toujours un gynécologue-obstétricien ?

etoilejulie3