Partager

Il est le conspirateur derrière le bureau des Légendes ! Rencontre avec le showrunner français, Eric Rochant de la série du Bureau des Légendes de Canalplus. Dans cette interview en tête à tête lors du festival Série Séries, le showrunner livre des anecdotes sur la série et quelques informations sur la saison 2.

interview-eric-rochant-bureau-des-légendes

Avez-vous rencontré des agents de la DGSE ?

Eric Rochant : "J'ai rencontré différentes personnes mais ils disent pas grand chose.c'est toujours intéressant de les rencontrer et de leur poser des questions auxquelles ils ne répondent pas. Mais, c'est intéressant de les voir, comment ils sont habillés".

Comment avez-vous imaginé l'intrigue autour de Malotru ?

Eric Rochant : "Ça se fait petit à petit. En fait, en général, on a une idée très grossière de comment ça peut se terminer. On a plusieurs options et au fur et à mesure qu'on avance, on choisit plus ou moins les options qui tombent. Par exemple, je savais que c'était un traitre (Malotru) mais pendant très longtemps, je pensais  que ça allait se passer à la fin de la saison 2. Et au fur et à mesure qu'on avançait, je me suis aperçu qu'il fallait le faire à la fin de la saison 1. Donc, on a comme ça des idées puis, ça s'ajuste et deviennent plus nettes. Soit on réécrit en fonction de la nouvelle fin qu'on a en tête soit on s'adapte".

 Et où en la saison 2 ?

Eric Rochant : "On est entrain de l'écrire, on a quasi fini, on est entrain de la préparer, de la caster et on tourne dans 3 mois*".

Vous imaginez combien de saisons ?

Eric Rochant : "Au minimum, on la voit sur trois sans que ça soit garanti. D'ailleurs, la saison 2 on l'écrit en pensant qu'il y en aura une troisième. Disons qu'on ne tue pas tout le monde à la fin de la saison 2".

Malotru, un personnage avec des failles ?

Eric Rochant : "Je pense que tous les personnages doivent avoir des failles. Tous les personnages auxquels, on peut s'attacher, ont des failles. Les personnages qui n'ont pas de failles, on ne s'attache pas à eux. En fait, le danger c'est de leur donner des fausses failles. Pas un truc vraiment à problèmes. Sinon, les conflits intérieurs que les personnages ont, n'ont pas de sens".

bureau des légendes

Malotru, un romantique devenu traître ?

Eric Rochant : "Il fallait lui trouver une bonne raison de mentir. Ce que je voulais, c'est être très crédible. C'est pas évident de rester très crédible et raconter des trucs extraordinaires. Donc, on s'est posé la question de quelle pouvait être la raison pour un agent de la DGSE de mentir. Le seul truc crédible, qui peut pousser quelqu'un de sérieux à mentir, c'est pour une histoire d'amour très forte".

Comment vous est venu le nom de code "Malotru" ?

Eric Rochant : "Au départ, ça ne devait pas être malotru. Puis, un moment donné, on s'est dit qu'il va y avoir un nom de code pour tous les clandestins qui aient des noms d'insultes du capitaine Haddock".

Comment êtes-vous venu aux séries ?

Eric Rochant : "Moi, je suis venue aux séries par la sériephilie. Je suis sériephile des séries américaines, je ne suis pas sériephile des séries françaises.  La sériephile permet maintenant de découvrir des séries scandinaves, israéliennes....".

Je n'ai pas rêvé, il y a un acteur américain dans le Bureau des Légendes : Brad Leland vu dans Friday Night Lights ?

Eric Rochant : "Oui et le scoop, c'est qu'il revient" !

*interview réalisé le 01/07/2015

TAGS : rencontreLe Bureau Des Légendesinterviewcanal plussérie séries S4

Il y a 1 commentaires

  1. beaulieuNo Gravatar Répondre

    regarder la 1ere saison j’était paumer cela partait dans toutes les directions j’ai abandonner,demander secour a ma famille et la plu part etaient comme moi

Votre avis ici

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *