Partager

Il est grand, musclé et impressionnant et en réalité, c'est une vraie crème ! Rencontre avec Terry Crews alias Terry Jeffords dans la série policière délirante Brooklyn Nine Nine. Entretien avec l'acteur autour d'une table ronde au 55ème festival de télévision de Monte-Carlo : son personnage est très proche de lui !

terry crews brooklyn nine nine

favicon14Pensez-vous que Terry Jeffords est un homme sensible qui est aussi un policier ou bien est-ce un un policier avec une âme sensible ? Comment voyez-vous votre personnage ?

Terry Crews : "Terry Jeffords, c'est moi ! Je suis une personne très sensible et passionnée. Je pleure comme une fontaine devant des films. Je me souviens avoir vu le film The Impossible ( Juan Antonio Bayona), j'étais dans l'avion entrain de pleurer et je ne pouvais pas m'arrêter. Je fais ça, je pleure devant American Sniper. Je suis très sensible et également très passionné par ma famille, les gens que j'aime et je suis aussi très protecteur. Tous ces traits de caractère sont essentiellement les miens et ce sont ceux de Terry Jeffords. Quand Terry Jeffords se fâche, personne n'est plus fâché que Terry Jeffords. Mais, cette passion fait de lui ce qu'il est. Il est vraiment sensible mais il est à fond. On peut être viril et aussi montrer un côté sensible. Terry Jeffords est également un artiste comme moi ! Un petit mot sur les scénaristes, ils ont piqué réellement des bouts de ma vie. Ce personnage n'existe nulle part à ailleurs. La raison pour laquelle, ce personnage s'appelle Terry, c'est parce que c'est moi. Les scénaristes voulaient ça et ils ont dit : 'il est totalement toi qu'on n'avait pas d'autres noms, on voulait l'appeler uniquement Terry'".

favicon14En fait, ils ont pensé à vous pour le rôle ?

Terry Crews : "Je me souviens, j'avais l'opportunité d'aller dans d'autres séries. Les scénaristes m'ont appelé en me disant : 'Tu sais le personnage s'appelle Terry, donc si tu essaies d'aller ailleurs alors tu as un sérieux problème. On l'a déjà appelé à ton nom'. C'est un peu un sale coup. Ces gars m'ont montré qu'ils étaient investis et je n'ai jamais eu un personnage qui s'inspire de ma vie. Je me rappelle leur avoir dit que j'avais un mini-van et ils ont décidé de l'intégrer dans la série. Soudainement, mon personnage a un mini-van blanc qu'il utilise pour les planques. C'est dingue ! Je leur disais des trucs car j'ai quatre filles, ce qui a apporté une super dynamique à la série car dans la série, j'ai mes jumelles. Ils comprennent qui je suis. Ils me surveillent toujours et donc, je fais attention à ce que je dis car ça risque de finir dans la série. Du coup, j'ai l'impression de ne pas être au boulot et ça fait vraiment plaisir".

Est-ce que vous avez la possibilité d'apporter vos idées aux scénaristes ? Faire des suggestions ?

Terry Crews : "Je ne le ferai pas personnellement. Si vous marchez sur les plates-bandes de quelqu'un, vous avez tendance à devenir trop intusif. Quelqu'un d'autre vous verra mieux que vous-même. Vous vous voyez magnifique et ma femme arrive en me disant là tu as quelque chose ici. En fait, tu ne veux pas être trop bon et tout particulièrement dans la comédie car son objectif est de dire la vérité. Par exemple, vous voyez un gars qui paraît bien et tout le monde sait que c'est du vent et c'est ce qui le rend drôle. Ce qui est bien avec Brooklyn Nine Nine, c'est que l'on est plus uniquement une série policière, on est une comédie de bureau. Comme la relation entre Melissa (Fumero alias Amy Santioago) et Holt où elle essaie constamment de lui faire plaisir. C'est une super et belle policière mais avec lui, elle se défile. Je ne sais pas si quelqu''un a remarqué au cours des deux saisons, la seule personne sur qui je hurle dessus, c'est elle. C'est assez dingue et elle en a besoin. Je suis un parent pour elle. Si je hurle sur Chelsea (Peretti alias Gina Linetti), elle fera ok ok c'est ça. C'est comme mes enfants, je réagis différemment. Je suis la maman du commissariat de police et Holt est le papa. Nous sommes les parents. C'est si drôle car parfois, je dois aller voir le capitaine Holt en tant que mère et lui dire, vous êtes un peu sévère là avec les enfants. 'Ne voyez-vous pas qu'ils font de leur mieux et vous êtes sans pitié. Je défends mes enfants et vous ne pouvez pas leur parler ainsi' et finalement, il se retire. C'est une dynamique si cool et c'est vraiment ce que c'est quand vous y regardez de plus près. Pour moi, ce qui vous fait rire et ce sont les choses que vous reconnaissez. Et vous reconnaissez la dynamique famille et ses enjeux. Andy (Samberg alias Jake Peretta)  est juste un gamin turbulent et à qui on veut dire juste assis toi ! Mais, il veut bien faire, vous l'appréciez mais il est aussi cet ado qui ne peut rester assis tranquillement. ça vaut ce que ça vaut mais j'adore "!

Avant de devenir un acteur, vous étiez joueur de football américain ? Pourquoi le métier d'acteur ?

Terry Crews : "News info : je ne voulais pas devenir un acteur ! Je voulais être derrière la caméra, j'écrivais et en tant qu'artiste, je voulais faire des effets spéciaux, je voulais faire tout sorte de choses. Ce qui s'est passé, c'est que j'ai été ruiné ! Je n'avais plus d'argent. Un de mes amis m'a invité à une audition et j'ai même demandé à ma femme en disant : 'ce type m'invite à une audition, dois-je essayer'? et elle m'a répondu : 'Chéri, on a besoin d'argent'. Je me suis dit, je n'ai rien à perdre et je suis allé à l'audition et j'ai eu le rôle. Ma première audition et je l'ai eu. C'était pour une série qui s’appelait Battle Dome. C'était une sorte de gladiateur américain. Ils m'ont mis dans une cage et je devais me battre contre d'autres participants et je gagnais de l'argent en restant dans cette cage. Tous ces affrontements étaient dangereux. C'était en 1999 et je suis acteur à plein temps depuis seize ans maintenant. C'est la première que je jouais et je n'ai jamais arrêté. J'ai trouvé ma voie et je ne le savais pas. C'est étrange car je pensais que c'était plutôt dans les coulisses et en réalité, c'était d'être devant les caméras. En fait, ça arrive souvent ! Par exemple, Chelsea Peretti était une scénariste sur Parks and Recreation. Elle est passée devant la caméra et elle trouve sa voie. Vous devez tout essayer et voir comme ça se passe".

terry crews monte-carlo

SPOILERS saison 2 !

favicon14Est-ce que Terry Jeffords va bouger de derrière son bureau ? Ce qui a été le cas entre la saison 1 et 2.

Terry Crews : "Les créateurs ont réalisé qu'ils ne pouvaient pas me garder derrière le bureau aussi longtemps. Cela ne semble pas du tout réel donc il fallait le faire sortir. J'aime le fait que le personnage change. Ce que j'apprécie avec les scénaristes, c'est qui se mettent dans des petits coins et on se dit mais comment vont-ils en sortir ? Par exemple, ils ont fait sortir ensemble Boyle et Gina. Je me suis dit 'ah comment cela va marcher ?' Nous, tous ont été là 'Oh Mon Dieu' que va-t-il se passer ? Et en plus, leurs parents se sont mariés ! Quand vous regardez à la fin de la saison 2, Jake et Amy ont franchi la ligne. Je pense que cela fait partie de la vie. Normalement en télévision, chaque épisode est interchangeable car rien d'important à vraiment changer. Dans chaque épisode de Brooklyn Nine Nine, quelque chose change et on ne peut pas revenir en arrière. Maintenant, Terry Jeffords va avoir un bébé et on ne peut pas changer ça. Ils ont mis un autre bébé dans le mix : que va-t-il se passer ? Comment cela va affecter tout le monde ? Est-ce que Gina va faire du baby-sitting ? Même si j'en doute. C'est super cool et c'est une série où tout le monde peut s'investir dedans".

Calendar_with_a_clock_time_tools_64Brooklyn Nine Nine saison 2 à partir du 24 juillet 2015 sur Canal + Séries 

TRANSLATION Please !

TAGS : interviewrencontreBrooklyn Nine NineMonte-Carlo 2015

Il y a 1 commentaires

  1. Pingback: Gagnez 1 coffret Brooklyn Nine Nine saison 2 ! - Lubie en Série

Votre avis ici

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *