Partager

Caterina Scorsone alias Amelia Shepherd était à Paris pour la GREYSCON, une convention en l'honneur de la série Grey's Anatomy. Lors des meetings room, j'ai pu lui poser des questions autant que les fans présents dans cette session unique avec l'actrice !

caterina-scorsone-interview

Ses séries précédentes

Quelle est la différence entre votre travail sur Missing et Grey's Anatomy ?

Caterina Scorsone : "Missing (série dans laquelle Caterina Scorcone a joué) était un véritable défi. Ce qui est génial avec Grey's Anatomy, c'est que le cast est si grand donc vous avez de gros enjeux quand vous jouez votre partie. Vous devez jouer des scènes intenses et puis, ça va être autour de la partie de quelqu'un d'autre et donc vous pouvez dormir. Vous reposez, allez voir votre famille et vous préparez pour la prochaine session émotion. Quand j'étais dans Missing, j'étais dans chaque scène. Puis, quand vous jouez une policière, l'opportunité de montrer son jeu d'acteur n'est pas si importante. Dans un policier, les gens intéressants sont bien souvent les victimes ou les familles des disparus. On avait un peu de son histoire personnelle avec son frère mais la plupart du temps, c'était où étiez-vous Mardi à 14h ? Pour moi, c'est moins intéressant de faire un policier procedural que de faire un Shonda (Rhimes) procedural parce que pas beaucoup de séries médicales sont comme celle-ci. Dans ses séries (de Shonda Rhimes), les vies des personnages sont au premier plan et donc, c'est une opportunité pour montrer son jeu d'acteur. Et encore une fois plus de repos car on n'est pas dans chaque scène".

favicon14Comment s'est passé le passage de Private Practice à Grey's Anatomy ? Est-ce votre choix ou celui de Shonda Rhimes ?

Caterina Scorsone : "Je n'aurais pas pu prendre la décision moi-même. Elle m'a invité dans son bureau et on a eu une discussion où elle m'a demandé si j'étais intéressée dans l'idée de poursuivre l'histoire de ce personnage ? J'étais totalement pour. Donc, c'était une décision commune et je n'aurais pas pu dire non".

Comment s'est déroulé le travail avec l'actrice Kate Walsh (Addison Montgomery-Shepherd) ?

Caterina Scorsone : "Génial ! On est toujours très bonne copine. C'est l'une des femmes les plus drôles que je n'ai jamais connu. C'est une personne hilarante. Donc, c'était toujours fun de travailler avec elle".

amelia derek shepherd

© ABC

Derek, mon frère

Qu'est-ce que ça fait de jouer la petite sœur du célèbre Derek Shepherd ? Quelles étaient vos relations avec Patrick Dempsey ?

Caterina Scorsone : "Ce n'était pas difficile car j'ai regardé la série depuis le premier épisode. Donc, en tant que fan, j'avais l'impression de déjà connaître Derek, le personnage. Je comprenais déjà une grande partie de la personnalité de Derek. Alors, c'était assez facile d'imaginer que j'avais une relation avec lui depuis des années et d'extrapoler en imaginant qui il était en tant que petit garçon. Puis, c'était facile de travailler ensemble avec Patrick car on est assez semblable. Nos énergies sont les mêmes. Je suis très triste de ne plus tourner avec lui. Peut-être un autre projet dans le futur. C'est un acteur fantastique et ça va me manquer de ne plus tourner avec lui".

Comment pensez-vous qu'Amelia réagirait si un nouveau neuro-chirurgien comme Derek ?

Caterina Scorsone : "Ça devra être un collègue et il devra être vraiment bon pour qu'Amelia soit inspirée médicalement. Elle est très douée et Derek l'était aussi. Ils étaient comme Paul McCarteney et John Lennon. Donc, il devra être vraiment très doué".

Quel futur envisagez-vous après la mort de Derek et s'il pouvait l'écrire qu'est-ce qu'elle écrirait ?

Caterina Scorsone : "Grey's Anatomy est une série unique par le nombre d'années qu'elle est diffusée et l'amour que les gens lui porte. Puis, aussi la relation que l'on a avec les personnage car c'est du long-terme et parce que les personnages sont si différents aux multiples facettes. C'est comme une vie pour beaucoup de gens. Avec les pertes de nombreux personnages dans la série, être et mourir, comme la vie. Le futur de la série sera difficile à écrire car vous ne savez pas ce qui arrive demain. J'espère qu'après cette énorme tragédie (la mort de Derek), les personnages se rassemblent et savourent leurs relations qui perdurent. Perdre Sandra Oh était quelque chose d'important et nous ne savions pas comment la série allait se poursuivre après ça. Mais, après le départ de Patrick (Dempsey), tout le monde avait une nouvelle appréciation pour chacun. On passe tellement de temps ensemble que nous sommes amis. On n'a pas le temps de voir d'autres personnes. Donc, ce sont devenus nos propres amitiés comme celles que l'on a l'écran. J'aimerais que dans la saison prochaine, les appréciations des uns envers les autres renaissent en quelques sortes. De plus, c'est ce que j'apprécie dans Grey's Anatomy par rapport à Missing où on était seulement quatre alors que dans Grey's Anatomy, on est quinze ou seize et donc vous avez plus d'amis".

caterina scorsone paris

Amelia dans Grey's Anatomy

Comment vous êtes vous préparez au rôle d'addict ?

Caterina Scorsone : "Quand j'ai tourné ces épisodes spécifiques, j'étais en discussion intime avec des personnes qui étaient des addicts parce que je trouvais que c'était une histoire qu'il fallait jouer avec précision. Je pense que la maladie de l'addiction est mal comprise. Les gens pensent que c'est un problème moral et juste une question de substance : alcool ou drogue, il suffit d'arrêter. Cela est vraiment lié aux maladies mentales, la dépression ou un traumatisme, tout ce que avec quoi Amelia a lutté. Elle a vu son père mourir. Elle a des dispositions naturelles. C'est une maladie très compliquée et ça affecte  bien plus que la substance. Il y a tellement d'autres aspects et les amis et les familles en sont affectés. J'ai parlé à des gens qui ont pris les mêmes drogues qu'Amelia et que cela a affecté leur émotions et leurs physiques".

Comment avez-vous réagi quand Amelia et Owen ont entamé une relation amoureuse ?

Caterina Scorsone : "Cela fait sens d'une certaine manière. Je n'étais pas surprise car vous pouvez voir pourquoi ces deux personnages ont une connexion. Cela a commencé doucement avec une amitié, il y avait déjà une intimité qui pouvait potentiellement mener vers quelque chose. J'étais ravie car peu importe la personne avec qui vous avez une relation amoureuse dans Grey's Anatomy, c'est celle-ci avec laquelle vous travaillez  tout le temps et Kevin (McKidd) est un super acteur et une personne vraiment adorable. Beaucoup de choses que nous réalisons sont assez difficiles et en même vulnérables et donc, vous êtes chanceuse d'être avec quelqu'un qui vous permet d'être créativement vulnérable en toute sécurité. Tout le monde adore Kevin et vous pouvez demander aux autres, ils vous diront la même chose".

Si vous deviez jouer le rôle d'un autre personnage, lequel choisiriez-vous ?

Caterina Scorsone : "Shonda écrit le personnage après elle recrute l'acteur et après il y a une sorte de danse entre les deux. Ce que l'acteur apporte au personnage influence la manière dont elle décide sa direction. Donc, c'est vrai difficile d'imaginer jouer quelqu'un d'autre. Si c'était une femme : April car elle est si différente. Si c'était un homme : Owen".

Comment gérez-vous la célébrité ?

Caterina Scorsone : "En restant chez moi ! Avec Grey's Anatomy le degré de célébrité est nouveau car c'est une série tellement émotionnelle pour beaucoup de gens à travers le monde. On tourne beaucoup 10 mois dans l'année et donc on est souvent en studio et je ne vois pas beaucoup les gens. Ce n'est pas aussi terrible que ce que les gens disent mais ce n'est pas aussi bien que ce que les gens disent également".

 Amelia says !
I'm sorry is such long answers. When you go with a coffee with me, it's 3 hours minimum.
 
You have a bad day and you go on Twitter and you are wonderful, you are so beautiful. Everyone is so very kind on Twitter.
TAGS : rencontreGreysconGrey's anatomyinterview

Votre avis ici

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *