Partager

C'est de jour et non de nuit que j'ai rencontré Eoin Macken pour une table ronde au festival de la Télévision de Monte-Carlo. L'acteur joue le docteur T.C Callahan dans The Night Shift. Une série qui s'intéresse au service de nuit d'un hôpital et dont certains médecins dont T.C ont vécu une guerre !

eoin macken interview the night shift

Vous avez fait beaucoup de recherches pour le rôle et vous avez rencontré un soldat qui a servi en Irak ?

Eoin Macken : "Il est devenu un de mes bons amis, il a servi en Irak et en Afghanistan. Étant irlandais, nous n'avons pas la même affiliation à  l'armée. L'armée est vraiment importante dans la culture américaine, c'était essentiel de comprendre ça à quel point c'est important pour les personnes là-bas. Il n'a fait réaliser que tout est relatif. J'étais un peu inquiet sur la partie du traumatisme de mon personnage. Je n'ai jamais été en Irak ou en Afghanistan, mais il m'a fait comprendre comment on associe le traumatisme à ce qui se passe. Puis, on a discuté de son retour en société et comment il gère son traumatisme avec les autres. Trouver sa place dans la société, c'est quelque chose que j'ai intégré au personnage".

Toutes les networks veulent leur série médicale, comment expliquez-vous le succès de The Night Shift là où d'autres séries dans le genre ont échoué ?

Eoin Macken : "Si je savais ça je serai vraiment très riche car je ferai ce genre de séries. Notre série est différente, on ne peut pas la mettre dans la même case que les séries médicales traditionnelles car nous avons une partie médicale, une militaire et aussi une partie comédie que j'apprécie. Ça donne un peu de légèreté ce qui important. Et je crois que c'est pour ça que la série marche, ils ont essayé de faire quelque chose de différent. Quand vous regardez la télévision ou un film aussi, vous voulez quelque chose d'un peu différent. La série parvient à équilibrer les trois parties et c'est pour ça que ça fonctionne. Dans les séries médicales traditionnelles, c'est un drame avec beaucoup d'émotionnel mais on ajoute un peu d'humour à cela".

favicon14Eriq LaSalle connu pour son rôle de Peter Benton dans Urgences a réalisé des épisodes de The Night Shift : comment ça s'est déroulé et avez-vous profité de son expérience de la série médicale ?

Eoin Macken : "La première fois que j'ai rencontré Eriq, il m'a agacé parce qu'il est arrivé et il a commence à nous dire ce que nous devions faire. Je ne savais pas qui il était car je n'avais pas regardé Urgences. On m'a dit ce qu'il avait fait. Il est assez spécifique sur ce qu'il veut. Il a pas mal défini ce qu'était notre série. Au départ, c'était pas évident car il est si intelligent et il sait exactement ce qu'il veut. Il a des bonnes idées mais c'est le style Eriq LaSalle ou rien d'autre. Et c'est pour ça qu'il est vraiment bon car il comprend comment ça marche".

 Vous êtes aussi réalisateur, souhaiteriez-vous réaliser un épisode de The Night Shift ?

Eoin Macken : "J'essaie. Vous savez pourquoi je veux réaliser un épisode car jusqu'à présent j'ai réalisé des films indépendants et des documentaires et ça a toujours été avec des gens avec qui j'avais travaillé auparavant. J'apprécie vraiment tout le monde dans la série et donc, réalisé un épisode de la série serait simple et fun car on a tous de bonnes relations entre nous et ils sont vraiment tous doués. Et on se comprend. J'ai aussi envie de diriger les autres et en particulier dire à JR Lemon (Kenny Fournette dans la série) ce qu'il faut faire. Ça serait super génial" !

the night shift serie interview

Pouvez-vous revenir sur l'épisode* avec Michelle Obama : comment est-elle sur le plateau ?

Eoin Macken : "Elle est vraiment extraordinaire. J'ai rarement rencontré quelqu'un qui a autant de présence. Elle est très charismatique et magnifique. Je suis totalement tombé amoureux d'elle".

*épisode 12 saison 2 "Moving On"

favicon14Que savez-vous sur la saison 3 ? Est-ce que la saison sera plus longue que les précédentes ?

Eoin Macken : "Je ne sais rien du tout. On tourne 13 épisodes cette année donc un de moins que l'année dernière. Je ne sais pas pourquoi ils en ont fait 14 en saison 2, c'était bizarre. Je n'aimerais pas en faire 22 pour une saison, c'est trop long pour une série. Je pense que 13 épisodes permet de mettre beaucoup de choses dedans et puis, c'est épuisant 22 épisodes. Mon personnage est usant car il est sur les nerfs".

Et le conseil de vie d'Eoin Macken sur les relations humaines :

My thing is if you get drunk with somebody, everything is okay !

Mon truc, c'est si vous êtes bourré avec quelqu'un alors tout va bien !

Saison 1 et 2 de The Night Shift sur Sérieclub

TAGS : rencontreMonte-Carlo 2015The Night Shiftinterview

Il y a 1 commentaires

  1. Pingback: Meeting Eoin Macken inn Monte Carlo – The Night Shift |

Votre avis ici

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *