Partager

Bon retour à Defiance ! La saison 2 de la série est diffusée ce soir à 20h45 sur Syfy France, une chaîne disponible via Canalsat. Lors du Festival de Télévision de Monte-Carlo, j'ai rencontré le couple de Castithans le plus célèbre de Defiance, Stahma et Datak Tarr, ou plus précisément leurs interprètes Jamie Murray et Tony Curran. Très amis, les deux acteurs ont défendu avec humour et passion leurs aliens !

interview-defiance-jamie-murray-tony-curran

Qu’est-ce que vous aimez dans cette série ?

Jamie Murray : « On vit dans un melting pot. C’est vraiment un drame d’immigrants. Le parallèle est assez clair avec les êtres humains. Ces derniers se concentrent vraiment sur les différences qu’ils existent entre eux et pourtant, ça ne fait pas de la terre un endroit très heureux. La même chose est vraie pour Defiance. Cela semble évident pour le public que ces personnages s’en sortiraient mieux, s’ils étaient ensemble ».


Combien y a-t-il d’espèces d’aliens à Defiance ?

Jamie Murray : « Sept espèces connues pour le moment. Mais qui sait combien il y en a vraiment » ?


Defiance : un message de tolérance ? Accepter l’alien comme accepter la personne différente ?

Jamie Murray : « Totalement. Sept espèces d’aliens sont aussi différentes à regarder, dans leur culture c’est comme aller dans un bar Star Wars. Et ce qu’ils les rendent similaires, c’est ce qu’il leur permettra de réussir et survivre dans ce monde hostile. Et je pense que c’est une belle métaphore. »

Tony Curran : « En tant que collectif, les espèces d'aliens et les humains sont en fait, assez similaires. Les téléspectateurs peuvent se retrouver dans un personnage comme Stahma même peut-être Datak ? Stahma, une femme qui se bat pour le respect et une qualité de vie. »

Jamie Murray : « Julie et Grant jouent les héros et Stahma et Datak sont ce que l’on peut appeler des vilains. Mais, vous avez une certaine compassion pour eux. Vous avez envie que les personnages évoluent et deviennent bons.  Peu importe, l’espèce qu’ils sont, ils semblent assez proches des humains au final. »
 

Dans l’épisode 12 de la saison 1, on assite à une scène de bagarre entre Datak et Nolan : comment vous êtes-vous préparé pour cette scène ?

Tony Curran : « On s’est entraîné pour cette scène. En plus, Grant Bowler est quelqu’un de sportif, il a fait de la boxe. C’était assez fun car il pleuvait, une pluie émise par une machine spéciale. C’était comme un vieux western comme ceux de Clint Eastwood. Ce que j’aime bien avec ce personnage, c’est qui est un véritable roller coaster, il est méchant mais on l’aime bien quand même. »
 

tony-curran-jaime-murray


La relation entre Datak et Stahma

Tony Curran : « Stahma est très intelligente et Datak aussi mais il est davantage un animal. »

Jamie  Murray : « Il est impulsif et elle est plus rationnelle. Stahma réfléchira à la meilleure façon de répondre à une attaque alors que Datak répondra tout de suite. Il répond avec une réponse instinctive qui engendre des problèmes pour sa famille. »

Tony Curran : « Il ne se rend pas compte des conséquences de ses actions. Malheureusement pour lui, ses actions ont des conséquences importantes. Il est un exilé au début de la saison 2. Il n’est pas avec sa femme ni avec son fils. »

Jamie Murray : « Ce que j’aime bien avec le show, c’est qu’on est confronté à des thèmes moraux universels. Mais, on est aussi capable d’être confronté à des choix psychologiques. Ce couple représente bien les deux choix que l’on peut faire. »


jamie-murray-monte-carlo-2014Que dire sur la saison 2 ?

Tony Curran : « A la fin de la saison 1,  le ton est donné par certains personnages Datak Inclus. La République de la Terre prend l’ascendant. C’est une dictature qui défend l’humanité. »

Jamie Murray : « Ils sont exclusivement pour les humains et n’aiment pas du tout les aliens ! »

Tony Curran : « Au début de la saison 2, tout est inversé. Tout est brisé. Donc, certains personnages sont au plus bas et doivent remonter la pente pour essayer de survivre. »

 

Pourquoi les Castithans aiment tant le sexe ?

Tony Curran : « Je peux dire la même choses des êtres humains. »

Par exemple, dans le premier épisode de la saison 2, il y a une scène osée en prison entre Stahma et Datak ?

Tony Curran : « La vie est dure en prison. Avez-vous vu Orange is the new black ? »

Jamie Murray : « Cette scène était vraiment intéressante pour moi car vous avez raison les Castithans aiment le sexe. Ce sont des créatures très sensuelles. Ils n’ont pas le même rapport au sexe que les êtres humains et ce qui fait d’eux des aliens. Cependant, dans cette scène, on voit leurs difficultés de couple car elle (Stahma) n’est pas vraiment dedans et on sait alors qu’il y aura des problèmes dans la saison 2. »


Jamie Murray, quelques souvenirs des Arnaqueurs VIP (Hustle) ?

Jamie Murray : « C’est mon premier job d’actrice et j’ai beaucoup appris  avec la série. J’ai travaillé avec un super cast avec lequel j’ai beaucoup appris sur le métier. Et c’était extrêmement dur de garder son sérieux sur le tournage car mes collègues masculins me faisaient beaucoup rire. »


Jamie Murray et Tony Curran sont deux acteurs très accessibles et près à tout pour plaider la cause de leurs personnages qui sont loin d’être des saints. Entre deux interviews, j’ai appris des petites choses : les acteurs ont deux heures de maquillage pour être dans la peau de leur personnage sachant que c’est plus long s’ils doivent couvrir leur corps en entier ! Jamie Murray qui a joué dans Spartacus préfère son costume de la série de Starz car il est plus coloré que celui de Defiance où elle est tout en blanc. De plus, elle a avoué utiliser des bijoux de Spartacus pour le costume de Stemha.
 

EXCLUSIF ! Petit bonus, Joel McHale et Jamie Murray ont fait connaissance à Monte-Carlo. L'actrice a demandé à faire une photo avec Joel Mchale et elle a invité son ami Tony Curran à la rejoindre et ça donne ça !

jaime-murray-joel-machale-tony-curran

joel-mchale-jaime-murray

 

TAGS : interviewrencontreSyFyDefiance

Votre avis ici

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *